poêle à bois
Posted in

Tout savoir sur l’entretien et le nettoyage du poêle à bois

poele a bois design
Posted in

Bien entretenir son poêle, c’est lui garantir une combustion efficace et une durée de vie satisfaisante, dans les meilleures conditions de sécurité. Le poêle à bois en fonte nécessite un entretien régulier et méticuleux. Ce nettoyage comporte à la fois l’entretien annuel qui doit être réalisé par un professionnel, et l’entretien régulier que vous pouvez faire vous-même. Alors, comment nettoyer votre poêle à bois ? Voici toutes les étapes pour prendre soin de votre appareil et profiter pleinement de ses avantages. 

L’importance d’un bon nettoyage du poêle à bois

Pour profiter d’un fonctionnement optimal, il est important de nettoyer son poêle à bois. Certaines interventions peuvent être réalisées par le propriétaire, tandis que d’autres, comme le ramonage, nécessitent l’intervention d’un professionnel. Sachez qu’un poêle mal entretenu perd en performance au fil du temps. La combustion n’est plus optimale et le rendement énergétique est réduit, avec une hausse de la facture de chauffage à la clé pour vous. Un mauvais entretien a également des conséquences sur la qualité de l’air intérieur de la maison. Un poêle mal entretenu est synonyme d’émissions polluantes, néfastes pour la santé. 

Les différentes étapes du nettoyage

Étape 1 : Nettoyer la vitre du poêle

En règle générale, la vitre des poêles à bois ne nécessite pas d’entretien particulier. Elle se nettoie plus ou moins seule par pyrolyse. Si toutefois vous remarquez un dépôt de suie sur votre vitre, vous pouvez procéder à un léger nettoyage. Pour cela : 

  • laissez refroidir votre poêle ; 
  • protégez votre sol ; 
  • prenez du papier journal que vous prendrez soin d’humidifier un peu ; 
  • plongez le papier journal dans quelques cendres ; 
  • frottez votre vitre du centre vers l’extérieur en effectuant des cercles ; 
  • rincez à l’eau claire. 

Sachez qu’il existe également des éponges spéciales pour poêles à bois et des produits nettoyants spécifiques que vous prendrez soin de ne pas appliquer sur le joint d’étanchéité de votre vitre au risque de l’abîmer. Autre possibilité écologique et peu onéreuse : vous pouvez utiliser du vinaigre blanc et du jus de citron pour nettoyer la vitre de votre poêle. Profitez de ce nettoyage pour vérifier le joint d’étanchéité. Si celui-ci n’est plus efficace, le rendement calorifique de votre appareil sera moins performant. Pour vous assurer que tout va bien, placez une feuille de papier entre le corps de l’insert et la porte, puis fermez. Tirez doucement votre feuille. Si elle glisse, cela signifie que le joint ne remplit plus sa fonction. Il est grand temps de le changer. 

Étape 2 : Vider les cendres

Vous devez vider régulièrement les cendres qui peuvent empêcher la combustion et déformer la grille. Comment faire pour procéder proprement et efficacement ? Rien de tel que l’aspirateur à cendres. Mais, si vous n’avez pas ce type d’appareil, vous pouvez simplement procéder à l’aide d’une balayette ou d’une pelle à cheminée. Vous devez répéter cette opération toutes les deux semaines environ. Même s’il faut le faire régulièrement, ne le faites pas trop souvent non plus. Une fine couche sur le fond du foyer isole et protège la chambre de combustion de la chaleur. Enfin, n’oubliez pas de jeter les cendres récupérées dans un sac poubelle en vérifiant bien avant qu’il n’y ait plus de braises incandescentes. Évitez de les jeter dans le jardin, les cendres peuvent contenir des métaux lourds souvent nocifs. 

Étape 3 : Nettoyer les parois internes et externes

Votre poêle à bois mérite également un petit coup de chiffon sur les parois externes de l’appareil. Véritable objet déco, il demande à être bichonné de l’extérieur. Profitez-en pour vérifier les ventilations. Pour retirer l’excès de suie et de particules sur les parois internes de l’appareil, vous pouvez encore une fois utiliser un pinceau ou une balayette.

L’entretien annuel du poêle à bois

Quel que soit le bois de chauffage que vous utilisez, l’entretien annuel est obligatoire. Il doit être réalisé par un professionnel qualifié qui va vérifier le bon fonctionnement global de votre poêle à bois. Quant au ramonage, il doit être effectué au moins deux fois par an, comme pour les cheminées. Il consiste à nettoyer le conduit d’évacuation des fumées et à le débarrasser des dépôts de suie qui s’y sont accumulés. Un foyer et un conduit propres sont essentiels pour éviter l’encrassement, le dépôt de goudron froid et les éventuels incendies. 

 

Le poêle à bois est une solution de chauffage écologique et économique, à condition qu’elle soit entretenue efficacement et de manière régulière. Pour garder un appareil performant très longtemps, n’hésitez pas à faire appel à nos services pour effectuer le nettoyage et la vérification de votre appareil. 

Join the conversation

promotion jotul